Quelle place pour la vitamine C dans le traitement de l’anémie ?

L’anémie est une maladie caractérisée par un affaiblissement du corps produit par la baisse du nombre de globules rouges du sang, du taux en hémoglobine ou de l’hématocrite au dessous de leur valeur normale. En effet, plusieurs vitamines participent à son traitement. Ici, l’accent sera mis sur la contribution de la vitamine C dans le traitement d’une telle maladie.

La vitamine C : voie d’absorption du fer

Le plus souvent l’anémie résulte d’un manque de fer dans l’organisme. Afin de lutter contre l’anémie, il est recommandé de consommer des aliments riches en fer, en vitamine B9 pour faciliter la synthèse des hématies, en protéines sans oublier la vitamine C. Car, cette dernière permet d’absorber le fer par notre corps. En effet, il existe deux types de fer : le fer héminique et le fer non héminique. Le premier se trouve dans les aliments d’origine animale tandis que le second provient des aliments d’origine végétale et des œufs. Le fer héminique est beaucoup plus absorbé par l’organisme que le fer non héminique.

La vitamine C : voie d’assimilation du fer

La consommation des fruits et des légumes est également important dans le traitement de l’anémie. Cela s’explique par leur teneur en vitamine C qui assure donc l’assimilation du fer. Il est important de bien consommer ces fruits et légumes de manière frais et crus afin de jouir des avantages qu’elle apport à votre organisme. Par exemple, vous pouvez comme fruits les kiwis, les oranges, les ananas de même que les fraises. Ceux-ci contiennent suffisamment de vitamine C que vous recherchez. De même, consommez les légumes tels que les épinards, les petits pois pour bénéficier de la vitamine C indispensable pour assimiler le fer et lutter contre l’anémie.